Orthodoxie.ch


DEUTSCH

РУССКИЙ

Accueil

Paroisses

Documentation

Liens

F A Q

Plan du site

Contact

Livres orthodoxes: les ouvrages du Père Michel Quenot

17 janvier 2007 - Peu nombreux sont les auteurs orthodoxes en Suisse. Il est donc grand temps d'attirer l'attention de nos lecteurs - même si beaucoup les connaissent déjà - sur les livres rédigés par le Père Michel Quenot, recteur de la paroisse orthodoxe de Fribourg.

  
 
Grand connaisseur de l'icône, le Père Michel avait publié en 1987, aux Editions du Cerf (Paris), un premier livre (préfacé par le Père Michel Bobrinskoy), L'Icône: fenêtre sur l'absolu. Ce petit ouvrage synthétique, élégant et de lecture aisé, devint un sccuès immédiat: plusieurs fois réédité, il a été traduit en douze langues, y compris dans plusieurs pays orthodoxes. Il est publié aujourd'hui en français sous un autre titre et dans un plus grand format que le format de poche d'origine: L'Icône: fenêtre sur le Royaume

Toute l'oeuvre du Père Michel tourne autour de l'icône, mais celle-ci n'est évidemment pas considérée comme un objet d'art: le sous-titre de l'ouvrage de 1987, "fenêtre sur l'absolu", pourrait résumer à lui seul le "programme" de ces publications. A travers les icônes et leur beauté, c'est la richesse théologique du message qu'elles transmettent qui fait l'objet des livres du Père Michel, qui prône à juste titre une iconographie qui soit pleinement ce qu'elle doit être, c'est-à-dire un véritable art sacré, évitant les dérives d'une iconographie décadente. L'oeuvre du Père Michel s'inscrit assurément dans les heureux efforts de renouveau iconographique observés au cours des dernières décennies à travers le monde orthodoxe.

Ce ne sont pas moins de huit livres qu'a publiés le Père Michel, et un nouvel ouvrage est annoncé pour 2007. Ces livres font découvrir aux lecteurs plus qu'un art: la profondeur du message spirituel de l'Orthodoxie, et l'importance plus grande que jamais de l'icône dans un monde où s'entrechoquent et nous agressent de toutes parts les images. L'icône y est présentée dans son imbrication avec la théologie et la liturgie, mais de façon accessible également à des lecteurs non orthodoxes sensibles à ces réalités, ou tout simplement à la beauté.

Parmi les titres les plus récents, nous voudrions en particulier signaler aux lecteurs d'Orthodoxie.ch le beau volume Du Dieu-Homme à l'homme-dieu. L'image de la sainteté et la sainteté des images (Paris, Cerf, 2004). Avec de superbes illustrations, il met en lumière la vocation du chrétien:

"Si les saints ne sont pas à la mode, la sainteté l'est moins encore. En parler peut paraitre a priori d'un autre âge, mais le sujet se révèle d'une brûlante actualité à une époque privée de repères et condamnée à l'absurdité du sens de la vie. Loin de relever de l'accessoire, la sainteté concerne chaque personne au plus haut degré. Gorgée de sens, elle pointe vers ce qu'il y a de plus préceux en l'homme, ce qui l'élève et en fait un être à part au coeur de la création. Comme l'écrit saint Paul clans sa lettre aux Corinthiens, les saints sont des êtres qui porzent un trésor dans des vases d'argile, car leur force vient d'ailleurs."

Tout récemment, le Père Michel a publié un nouveau livre particulièrement bienvenu, La Mère de Dieu. Joyau terrestre. Icône de l'humanité nouvelle (Saint-Maurice, Editions Saint-Augustin, 2006). Relié, dans un format agréable à tenir en main et une typographie d'excellente lisibilité, ce livre nous offre un véritable petit traité de mariologie orthodoxe en français, riche en citations extraites de l'Ecriture sainte, de textes liturgiques et d'écrits des Pères.

"Première et unique dans l'assemblée des saints, elle précède les anges, les archanges et toutes les Puisances célestes. Nouvelle Ève, Mère du nouvel Adam incarné, mort et ressuscité pour que les hommes soient sauvés et deviennent de vrais vivants, elle est la Mère de la Vie et désire nous engendrer à la vie en Christ.

"Quand la lassitude et le désespoir nous guettent, elle nous invite à faire nôtre le 'Réjouis-toi' de l'archange Gabriel. Déjà relevés - si nous communions à la puissance de Résurrection de son Filsn - nous sommes effet conviés, nous aussi, à passer de la vie à la Vie."

Le lecteur va dans ce petit volume d'émerveillement en émerveillement, et la langue du Père Michel est, comme toujours, aisément accessible à chacun. De même, comme dans chacun de ses livres, les illustrations sont superbes. Un livre à s'offrir - et à offrir.

Liste des livres du Père Michel Quenot

L'Icône, fenêtre sur l'Absolu (Cerf-Fides, 212 p., 62 illust., 3e édition 1991 et 4ème édition complètement remaniée: L'Icône, fenêtre sur le Royaume, 2001, (disponible en 12 langues).

La Résurrection et l'Icône, 314 p., 95 illust., éditions MAME, Paris 1992, (épuisé en français mais traduit en plusieurs langues).

De l’icône au Festin nuptial (Image, Parole et Chair de Dieu), 312 p., 137 illust., éditions Saint-Augustin , Saint-Maurice, Suisse, 1999 (traduit en grec, roumain et polonais).

Les Défis de l’icône - Une autre vision du monde, 178 p., 34 illust., éditions Saint-Augustin , Saint-Maurice, Suisse, 2000.

Dialogue avec un peintre d’icônes. L’iconographe russe Pavel Boussalaev. 54 illustrations. Editions du Cerf, Paris 2002 (traduit en roumain).

Icône et cosmos. 78 illustrations. Editions Saint-Augustin , Saint-Maurice, 2003 (traduit en polonais et en grec).

Du Dieu-homme à l’homme-Dieu (De l’icône du Christ à l’icône des saints), 150 illustrations, éditions du Cerf, Paris 2004.

Les 12 grandes Fêtes, 31 illustrations, éditions Saint-Augustin, Saint-Maurice, Suisse, 2004 (traduit en polonais).

La Mère de Dieu, 49 illustrations, éditions Saint-Augustin, Saint-Maurice, Suisse, 2006.

Deviens de ce que tu es. Propos familiers sur l’icône et son univers, 67 illustrations, Médiaspaul, Paris 2006.

Du visible à l’Invisible (Des images à l’icône), 28 illustrations, Cerf, Paris. À paraître.



<< Retour


Comme
le beau fruit
de Tes semailles salutaires,
la terre d'Helvétie T'apporte, Seigneur,
tous les saints
qui y ont fleuri.
Par leurs prières, garde en
une paix profonde
ton Eglise
et notre patrie,
par la puissance
de Ta Croix,
ô Miséricordieux.

Tropaire de l'office à tous les saints
qui ont fleuri en terre d'Helvétie