Orthodoxie.ch


DEUTSCH

РУССКИЙ

Accueil

Paroisses

Documentation

Liens

Archives

F A Q

Plan du site

Contact

Au sujet des prosternations et du signe de la croix

N.B.: nous ignorons l'origine de ce texte, mais il nous a paru utile de le mettre en ligne pour l'information des fidèles. Comme nous l'avons fait pour le texte sur la tenue dans les églises orthodoxes, nous tenons à souligner que les usages peuvent varier d'une région à l'autre et - en Occident - parfois d'une paroisse à l'autre. Ces différents usages sont également légitimes, et ce qui se fait ou ne se fait pas ne doit jamais devenir pour le fidèle orthodoxe prétexte à jugement ou à dissension. Le fidèle orthodoxe aura la sagesse de se conformer dans la mesure du possible aux usages locaux et, en cas de doute, aux conseils que lui donnera la prêtre ou le père spirituel qu'il interrogera.


Signe de la croix sans prosternation

1. Au milieu de l'hexapsalme au moment de l'Alleluia.
2. Au début du Credo.
3. Au renvoi Que le Christ notre vrai Dieu.
4. Au début des lectures de l'Ecriture: Evangile, Apôtre, Parémie.

Signe de la croix avec inclination des reins

1. Lors de l'entrée et de la sortie dans le temple - trois fois.
2. Lors de chaque demande de l'ecténie.
3. Lors de l'ecphonèse du célébrant, à l'invocation de la Sainte Trinité.
4. Lors des paroles: Prenez, mangez; Prenez,buvez; Ce qui est à toi; Les choses saintes aux saints.
5. A la prière Toi plus vénérable.
6. Aux mots: Prosternons-nous, Adoration, Louons.
7. Au moment de l'Alleluia, du Trisagion, de Venez, louons.
Et lors de l'ecphonèse Gloire à toi, Christ Dieu, avant le renvoi - 3 fois.
8. Au Canon pour le début du 1er et du 9ème chant lors de l'invocation,
au Seigneur, à la Vierge ou aux Saints.
9. Après chaque tropaire.
10. Lors de la litie après chaque demande de l'ecténie à raison de trois prosternations.

Signe de la croix avec grande prosternation

1. Au carême lors de l'entrée et de la sortie du temple - trois fois.
2. Au carême après chaque refrain du chant Toi plus vénérable.
3. Au début du chant Il est digne.
4. Après Nous te chantons.
5. Après Il est digne.
6. Lors de l'ecphonèse: Et rends-nous dignes.
7. Lors de la sortie des saints Dons, aux paroles Avec crainte de Dieu, et une deuxième fois aux paroles Maintenant et toujours.
8. Au grand Carême, lors des grandes Complies aux invocations à la Vierge et aux saints, à chaque verset; au chant Je te salue Marie aux vêpres - trois fois.
9. Au carême lors de la prière de saint Ephrem, Seigneur et Maître.
10. Au carême au chant final de Souviens-toi Seigneur - trois grandes prosternations.

Inclination des reins- sans signe de la croix

1. Aux mots: La paix soit avec vous.
2. Que la bénédiction et la miséricorde du Seigneur.
3. Et les miséricordes de notre Seigneur.
4. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ.
5. Aux paroles du diacre: Et dans les siècles des siècles (Après l'ecphonèse: Car tu es saint).

On ne se signe pas

1. Lors de la lecture des psaumes.
2. Et d'une façon générale lors des chants.
3. Lors de l'ecténie.
On se signe et s'incline quand le chant se termine, mais nullement lors des derniers mots.

Il est interdit de s'agenouiller et de se prosterner

Tous les dimanches de l'année, de la Nativité à l'Epiphanie, de Pâques
à la Pentecôte, à la Transfiguration et à l'Ascension (durant ces jours, on se prosterne cependant devant la Croix).
On cesse les prosternations à la petite entrée des vêpres lors des fêtes, après Daigne, Seigneur, ce soir nous garder sans péché.
Aux vêpres ces mêmes jours de fêtes.

QUE TOUT SE FASSE AVEC DIGNITE ET ORDRE!
(1 Cor. 14, 40)


Comme
le beau fruit
de Tes semailles salutaires,
la terre d'Helvétie T'apporte, Seigneur,
tous les saints
qui y ont fleuri.
Par leurs prières, garde en
une paix profonde
ton Eglise
et notre patrie,
par la puissance
de Ta Croix,
ô Miséricordieux.

Tropaire de l'office à tous les saints
qui ont fleuri en terre d'Helvétie